Česky  In English 


Thèse de doctorat


En décembre 2012 j'ai soutenu ma thèse de doctorat au laboratoire LISSI à l'Université Paris-Est Créteil à Paris. Le résumé de la thèse se trouve ici-bas. Vous pouvez télécharger son texte intégral ici : thèse de doctorat Dominik M. Ramík (PDF, 5,6MB). Le directeur de ma thèse a été professeur Kurosh Madani et j'ai été suivi et aidé par docteur Christophe Sabourin. Pour lire plus sur ma vie à Paris pendant mes études de doctorat, vous pouvez lire l'article correspondant dans la section mes voyages.



Nao, le robot lequel j'ai utilisé souvent pendant ma recherche.

Contribution au Traitement d’Informations Visuelles Complexes et à l’Extraction Autonome des Connaissances : Application à la Robotique Autonome

Resumé: Le travail effectué lors de cette thèse concerne le développement d’un système cognitif artificiel autonome. La solution proposée repose sur l'hypothèse que la curiosité est une source de motivation d’un système cognitif dans le processus d’acquisition des nouvelles connaissances. En outre, deux types distincts de curiosité ont été identifiés conformément au système cognitif humain. Sur ce principe, une architecture cognitive à deux niveaux a été proposée. Le bas-niveau repose sur le principe de la saillance perceptive, tandis que le haut-niveau réalise l'acquisition des connaissances par l'observation et l'interaction avec l'environnement. Cette thèse apporte les contributions suivantes : A) Un état de l'art sur l'acquisition autonome de connaissance. B) L’étude, la conception et la réalisation d'un système cognitif bas-niveau basé sur le principe de la curiosité perceptive. L’approche proposée repose sur la saillance visuelle réalisée grâce au développement d’un algorithme rapide et robuste permettant la détection et l’apprentissage d'objets saillants. C) La conception d’un système cognitif haut-niveau, basé sur une approche générique, permettant l’acquisition de connaissance à partir de l’observation et de l’interaction avec son environnent (y compris avec les êtres humains). Basé sur la curiosité épistémique, le système cognitif haut-niveau développé permet à une machine (par exemple un robot) de devenir l'acteur de son propre apprentissage. Une conséquence substantielle d’un tel système est la possibilité de conférer des capacités cognitives haut-niveau multimodales à des robots pour accroitre leur autonomie dans un environnement réel (environnement humain). D) La mise en œuvre de la stratégie proposée dans le cadre de la robotique autonome. Les études et les validations expérimentales réalisées ont notamment confirmé que notre approche permet d’accroitre l’autonomie des robots dans un environnement réel.



Nao, le petit robot


Madagaskar